Certificat d’Aptitude, de Conformité au Standard (CACS)

Certificat d’Aptitude, de Conformité au Standard (CACS)

Le Certificat d’Aptitude de Conformité au Standard (CACS) est un titre très recherché par tous les cynophiles. Il faut dire qu’un chien de race qui reçoit ce titre prouve toutes ses qualités, et peut même prétendre à l’obtention du titre de Champion du Maroc.

 

Qu’est-ce que la conformité au standard ?

La conformité au standard est un élément essentiel pour tous les chiens de race confirmés au Livre des Origines

Un chien est dit conforme au standard lorsqu’il s’approche le plus possible du standard de sa race, qui définit notamment une série de caractéristiques physiques et comportementales pour chaque race de chien.

Un chien conforme au standard est donc considéré comme un chien « parfait », selon les standards de sa race. C’est une notion essentielle pour tous les cynophiles et les éleveurs canins.

 

Certificat d’aptitude de conformité au standard (CACS) : à quoi sert-il ?

Le certificat d’aptitude de conformité au standard, ou CACS, est un titre octroyé durant un concours canin, aux chiens de race les plus proches de leur standard.

L’obtention d’un CACS pour un chien apporte différents avantages :

  • Il s’agit en premier lieu d’une reconnaissance des qualités du chien.
  • Pour un éleveur canin, obtenir plusieurs CACS est une preuve de la qualité de sélection de ses chiens.
  • Obtenir plusieurs CACS est indispensable pour un chien qui souhaite recevoir le titre de Champion du Maroc de Conformité au Standard.
  • L’obtention de différents CACS peut également permettre de gagner d’autres titres de beauté nationaux ou internationaux (notamment le titre de champion international de beauté).

Si vous êtes à la recherche de titres prestigieux pour votre chien, le CACS n’est donc qu’une étape vers votre objectif final. Il faut en effet obtenir différents CACS, de plusieurs juges différents, pour prétendre à un titre national ou international.

Le CACS n’en reste pas moins une reconnaissance des qualités de votre animal ou de votre sélection canine.

 

Certificat d’aptitude de conformité au standard (CACS) : comment l’obtenir ?

Le CACS est un certificat qui s’obtient nécessairement lors d’un concours canin. Il existe différentes manières d’obtenir un CACS, et un chien d’excellence se devra d’obtenir plusieurs CACS s’il souhaite être reconnu au niveau national ou international.

Dans quels concours peut-on obtenir le CACS ?

Le CACS est un titre avant tout livré aux chiens de race exceptionnels, qui ont de quoi prétendre au titre de champion.

Son attribution ne se fait que dans certains concours canins :

  • les expositions canines nationales ;
  • les expositions nationales d’élevage ;
  • les concours de conformité au standard ;
  • les concours agricoles.

Avant de participer à un concours canin, il est important de bien vérifier qu’il se fait avec obtention du CACS, car ce n’est pas systématiquement le cas.

Pensez à contacter la société centrale canine (SCCM), pour en savoir plus sur les dates et les lieux des concours avec attribution du CACS.

 

Les conditions d’obtention du CACS lors d’un concours canin

Différentes conditions sont nécessaires pour obtenir un certificat d’aptitude de conformité au standard :

  • La première étape pour obtenir un CACS est bien sûr la confirmation du chien, sésame à la participation aux concours canins.
  • Pour recevoir un CACS, un chien doit être classé premier du concours.
  • Le chien classé premier doit également recevoir le qualificatif Excellent, qui indique qu’il correspond parfaitement aux critères de sa race.

Un chien classé deuxième à un concours peut obtenir la réserve de certificat d’aptitude de conformité au standard (RCACS). Cela signifie qu’il est de qualité équivalente au premier du concours.

Obtenir deux RCACS de championnat est l’équivalent d’un CACS, et peut permettre à un chien de prétendre à un titre de champion.

Bon à savoir : ce n’est pas parce qu’un chien obtient la première place d’un concours canin qu’il obtient forcément un CACS. C’est une distinction supplémentaire, qui n’est pas toujours accordée.